LA FORÊT TRAVERSÉE

Cie Sous la Peau

La Ferme de Villefavard

15 € plein tarif ; 10 € (étudiants, demandeurs d’emploi, adhérents aux amis des concerts, habitants de la commune de Villefavard) ; Gratuit pour les moins de 16 ans


Cie Sous la Peau
Brumachon-Lamarche


conte dansÉ et musique

spectacle : 

Après vingt-trois années à la tête du Centre Chorégraphique National de Nantes, les deux chorégraphes, Claude Brumachon et Benjamin Lamarche, fondent leur propre compagnie – Sous la peau. Désormais « artistes associés » aux Centres Culturels de Limoges, ils signent, en co-production avec les Jeunesses Musicales de France et la Ferme de Villefavard, la création La Forêt Traversée. Lieu de rencontre entre le monde du conte et celui de la danse, la légende de trois sans toit est ici présentée par deux danseurs en scène et un violoniste. Trois vagabonds, trois être unis pour rester humains, trois singularités… Un spectacle pour petits et grands.

DISTRIBUTION : 

Claude Brumachon, Benjamin Lamarche : chorégraphie
Benjamin Lamarche : danse
Arthur Orblin : danse
Byron Wallis : violon

CRÉATION 2017
Compagnie subventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication
Chorégraphes associés aux CCM-Ville de Limoges
Coproductions : Jeunesses Musicales de France, Ferme de Villefavard, La Métairie des Arts de St-Pantaléon-de-Larche (19) et pour l’accueil studio : CCN Nantes (44).

 


PROGRAMME MUSICAL :
Béla Bartók (1881-1945)
Sonate pour violon seul Sz. 117, BB 124
II. Fuga (Risoluto, non troppo vivo)
IV. Melodia (Adagio)
V. Presto
Paul Ben Haim (1897-1984) 
Sonate pour violon en sol majeur
I. Allegro Energico
II. Lento e Sotto Voce
III. Molto Allegro
Musique Klezmer
Musique Klezmer- Varshaver freyleks
Musique Klezmer-Tants, yidelkeh, tants

Claude brumachon et benjamin ALMARCHE

Après une formation aux cours du soir des Beaux-Arts de Rouen, Claude Brumachon découvre la danse. Il trouve son premier grand engagement aux Ballets de la Cité de Rouen en 1978. En 1980, il commence ses recherches avec Benjamin Lamarche qui deviendra son interprète privilégié et complice de toutes ses créations. Il compose ses premières pièces chorégraphiques et participe en 1984 au Concours chorégraphique international de Bagnolet avec « Atterrissages de corneilles sur l’autoroute du Sud » qui remporte le troisième prix de chorégraphie.

La compagnie Les Rixes est fondée officiellement en 1984. En quatre ans, les chorégraphes créent dix pièces dont deux majeures : « Texane » et « Le Piédestal des Vierges ». En 1989, émerge « Folie », pièce d’une étonnante virtuosité, et à nouveau un grand succès. Sans cesse à l‘écoute des différences, à chaque moment alertes et vigilants, Claude Brumachon et Benjamin Lamarche se font chercheurs de mouvements poétiques et énergiques.
En 1992, ils fondent le Centre Chorégraphique National de Nantes dont ils resteront les directeurs jusqu’à fin 2015. Ils créent une danse tour à tour énergique et tourmentée, lyrique et passionnée, élevée et romantique puis terrestre et lourde de sens. Des errances de Molière, ils font avec « Histoire d’Argan le visionnaire » (2007) un spectacle lumineux et facétieux en hommage à l’artiste. De la société de consommation, ils font un « Festin » (2004) charnel et sensuel où la proximité éclate au visage du spectateur. Avec « Phobos » (2007), ils s’aventurent dans les peurs irrationnelles et universelles. En septembre 2012, ils créent au festival Le Temps d’Aimer la Danse de Biarritz, « D’indicibles violences », pièce volcanique et tribale mettant en scène huit danseurs.

Au 31 décembre 2015, ils quittent la direction du CCN de Nantes pour continuer leur route avec la nouvelle association Sous la peau. Ils créent en janvier 2016 « Mutant » à l’ONYX, Saint-Herblain.
En mai 2016, sous la baguette du chef Kabuki Yamada, ils créent un « Carmina Burana » pour les 22 danseurs du Grand Ballet de Genève.
Pionniers, chercheurs, guides, ambassadeurs, Claude Brumachon et Benjamin Lamarche sont animés par une volonté et un désir d’être – avec les danseurs – passeurs de danse, pour éveiller la curiosité de tous et susciter un questionnement à l’égard de l’art vivant.
Ensemble, ils développent de nombreuses collaborations avec des compagnies de par le monde, comme au Nigeria, à Prague, à Buenos Aires, au Chili. Ils créent pour les musées Zadkine et Bourdelle à Paris, le musée des Beaux-Arts à Nantes.

Depuis septembre 2016, Claude Brumachon et Benjamin Lamarche sont chorégraphes associés aux Centres culturels municipaux de Limoges.

Cie Sous la Peau


ARTHUR ORBLIN | danse

Arthur découvre la danse à l’âge de 6 ans au Conservatoire Départemental d’Orléans avant d’intégrer en 2009 le Conservatoire Nationale Supérieur de Musique et de Danse de Paris où il a pu expérimenter les répertoires d’Angelin Preljocaj, Merce Cuningham, Martha Graham et Pina Bausch entre autres. C’est lors d’une audition pour « D’indicibles violences » qu’il rencontre Claude Brumachon et Benjamin Lamarche. Depuis 2013, Arthur participe au répertoire et aux créations de la compagnie. En 2016, il rejoint la nouvelle création de Régis Obadia, « La Dame aux Camélias ».


byron wallis | violon

Byron Wallis, musicien et artiste circassien, est un habitué de la scène. En tant que violoniste classique, il a joué dans les plus grandes salles d’Amsterdam, New York ou Pyongyang.
Depuis 2012 il se dédie de plus en plus à l’apprentissage des Arts du Cirque, dans le but d’incorporer sa musique à un travail corporel d’équilibre, à l’acrobatie et au théâtre.
Né aux Etats Unis, il vit en France depuis 2005, où il se produit avec des orchestres tels que l’Orchestre National d’Île de France, Insula et Les Siècles, mais aussi avec des compagnies de théâtre de rue (Nan ! compagnie) et de cirque (Entraunes fait son Cirque).