Edgar Moreau

en famille

Ferme de Villefavard

17 € plein tarif ; 12 € (étudiants, demandeurs d’emploi, adhérents des Amis des Concerts,habitants de la commune de Villefavard) ; Gratuit pour les moins de 16 ans


Edgar Moreau

en famille


musique de chambre

Présentation

Acclamé sur la scène internationale pour ses qualités musicales exceptionnelles et invité dans les plus grandes salles de concert, le violoncelliste Edgar Moreau (qui n’a que 25 ans) a enregistré son dernier album “Offenbach & Gulda” à la Ferme de Villefavard, aux côtés de l’orchestre Les Forces Majeures. Il y revient en famille, avec sa sœur Raphaëlle (violoniste), ses frères Jérémie (pianiste) et David (violoniste), pour enregistrer, en quatuor et en duo, des œuvres de Dvořák et Korngold.
Ces quatre jeunes musiciens très talentueux nous font l’honneur de donner ce magnifique programme en concert le dimanche 1er mars à 16h.

 


prOGRAMME MUSICAL

Erich Wolfgang Korngold : Suite pour deux violons, violoncelle et piano (main gauche), op.23
Antonín Dvořák : Bagatelles, op.47

David Moreau violon 1
Raphaëlle Moreau violon 2
Edgar Moreau violoncelle
Jérémie Moreau piano

Erich Wolfgang Korngold : Marietta’s Lied
Antonín Dvořák : Le Chant à la Lune

Edgar Moreau violoncelle
Jérémie Moreau
piano


les musiciens

Né en 1994 à Paris, Edgar Moreau commence le violoncelle à quatre ans ainsi que le piano, instrument pour lequel il obtient son prix au Conservatoire de Boulogne-Billancourt en 2010. Après avoir suivi l’enseignement de Xavier Gagnepain, il est admis au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris dans la classe de Philippe Muller en 2009. Il intègre ensuite la Kronberg Academy où il étudie avec Frans Helmerson. Se produisant déjà en soliste à l’âge de onze ans avec l’Orchestre du Teatro Regio de Turin en 2006, il a depuis joué avec l’Orchestre Philharmonique de Moscou, le Sinfonia Iuventus Orchestra (sous la direction de Krzysztof Penderecki), l’Orchestre du Théâtre Mariinsky (sous la baguette de Valery Gergiev), l’Orchestre Simon Bolivar à Caracas, l’Orchestre Philharmonique de Saint Pétersbourg (avec Jean-Claude Casadesus), l’Orchestre de la Suisse Romande, l’Orchestre du Capitole de Toulouse et le Philharmonia Orchestra (avec T. Sokhiev), le Malaysian Philharmonic Orchestra à Kuala Lumpur, le Hong Kong Sinfonietta, l’Orchestre de chambre Franz Liszt, l’Orchestre de Paris avec Alain Altinoglu…
Edgar s’est déjà produit au Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg, à la Philharmonie de Berlin, à la Cello Biennale d’Amsterdam, aux festivals Ludwig van Beethoven de Varsovie, de Montpellier, Colmar, Menton, Saint-Denis, Annecy, Périgord Noir, Evian, Verbier, Montreux, Lucerne, Gstaad, Tannay, Edinburg, au Festival de Pâques d’Aix-en-Provence, à l’Orangerie de Sceaux, aux Flâneries Musicales de Reims, à l’Auditorium du Louvre, à La Folle Journée de Nantes, du Japon, au Musikverein de Vienne, au Hollywood Bowl…
Son grand intérêt pour la musique de chambre lui a offert l’occasion de jouer avec Martha Argerich, Nicholas Angelich, Khatia Buniatishvili, Renaud Capuçon, Frank Braley, Gérard Caussé, Yo-Yo Ma, Paul Meyer, David Kadouch, Jean-Frédéric Neuburger, les Quatuors Talich, Prazak, Ebène, Modigliani, et est membre du quatuor Renaud Capuçon.
Récemment, il s’est produit avec l’Orchestre National de France dans le Nouvel Auditorium de Radio-France (sous la baguette de N. Znaider), l’Orchestre national de Montpellier, l’Orchestre national de Lille, l’Orchestre Philharmonique de Bruxelles, le Mahler Chamber Orchestra et le Los Angeles Philharmonic avec Gustavo Dudamel, Santa Cecilia avec Jakub Hrusa, l’Orchestre Philharmonique de Barcelone, l’Orchestre Symphonique de Montréal avec Pablo Heras-Casado, à Venise, Aachen, Wiesbaden, Stuttgart… aux Festivals de Saint-Denis, de Verbier, à Tokyo, Cologne, Ludwigshafen, Würzburg, Amsterdam, Paris, Genève, Londres…
Edgar Moreau remporte à 17 ans le Deuxième Prix du XIVe Concours Tchaïkovski à Moscou en 2011 sous la présidence de Valery Gergiev, où il s’est vu décerner aussi le Prix de la meilleure œuvre contemporaine. Il est également lauréat du dernier Concours Rostropovitch en 2009 avec le Prix du Jeune Soliste, Prix de l’Académie Maurice Ravel, lauréat 2011 de la Fondation Banque Populaire et soutenu par la Fondation d’entreprise Safran pour la musique, Révélation instrumentale classique Adami 2012, Prix Jeune Soliste 2013 des Radios Francophones Publiques, récompensé d’un Premier Prix et de six prix spéciaux au Young Concert Artists à New-York en novembre 2014 – suivis de concerts à New York, Washington, Boston, Pittsburg, « Révélation Instrumentale 2013 » et « Soliste Instrumental 2015 » des Victoires de la Musique Classique.
En 2014, Edgar sort son premier album chez Erato « Play » récital avec le pianiste Pierre-Yves Hodique, puis « Giovincello », concertos baroques avec l’ensemble Il Pomo d’Oro et Riccardo Minasi, récompensé du prix ECHO Classik 2016, un disque consacré aux sonates et trios de Debussy (Erato, Warner), et plus récemment un récital en duo avec David Kadouch consacré à Franck, Poulenc, Strohl et De la Tombelle, ainsi que les concertos d’Offenbach et de Gulda avec Les Forces Majeures et Raphaël Merlin.
Il joue un violoncelle de David Tecchler de 1711.

Site internet d’Edgar Moreau

Raphaëlle Moreau est issue d’une fratrie de musiciens. Elle commence le violon à l’âge de quatre ans. À quatorze ans, elle rentre au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris dans la classe de Roland Daugareil. Parallèlement, elle suit l’enseignement de Pavel Vernikov à la Scuola di Musica di Fiesole en Italie, puis à la Haute École de Musique de Lausanne. En 2018, elle obtient un master soliste avec la plus haute distinction dans la classe de Renaud Capuçon en Suisse tout en suivant un cursus de Diplôme d’artiste interprète au Conservatoire de Paris.
Elle participe à de nombreuses académies dont l’Académie Internationale Seiji Ozawa, le Ravina Steans Music Institute, la Kronberg Academy, l’Académie Musicale de Villecroze, les Ensembles en Résidence du Festival de la Roque-d’Anthéron et bénéficie des conseils d’artistes tels Mihaela Martin, Miriam Fried, Kim Kashkashian, Salvatore Accardo, Boris Kushnir, Claire Désert, le Trio Wanderer, Boris Garlitsky, Nobuko Imai et Pamela Franck. Premier Grand Prix du XVIIe Concours Postacchini, Raphaëlle donne à treize ans de nombreux récitals en Italie. Elle se produit en soliste avec le Georgian Chamber Orchestra, l’Orchestre de Saint-Maurice, l’Orchestre Ostinato, l’Orchestre de chambre de Lausanne, le Lithuanian Chamber Orchestra. Raphaëlle nourrit un immense intérêt pour la musique de chambre et a été invitée aux Festivals du Périgord Noir, au Festival International de Colmar, au Festival Musical de Stavelot, aux Rencontres Musicales d’Evian, au Festival de Pâques d’Aix-en-Provence, à la saison Lugano Musica, au Rheingau Musik Festival et partage la scène avec son frère Edgar, Nicholas Angelich, Renaud Capuçon, David Kadouch, Alexandra Conunova, Mathieu Herzog, Adrien La Marca.
Elle fait ses débuts en trio à la Philharmonie de Cologne, au Konzerthaus de Dortmund ainsi qu’en récital aux Sommets Musicaux de Gstaad. En 2017, elle est choisie par Renaud Capuçon pour recevoir le Prix Livio Benedetti qui récompense un jeune artiste et elle enregistre le quintette de Chostakovitch avec Olivier Charlier, Lise Berthaud, Ophélie Gaillard et Claire Désert pour le « Coffret Collection » du CIC. Elle est premier violon solo du Gustav Mahler Jugendorchester depuis 2018. Raphaëlle Moreau est lauréate 2016 de l’Or du Rhin et de la Fondation Nicati-de Luze et se fait gracieusement prêter un Domenico Montagnana de 1740 par M. Jaeger.

Né en 1998 à Paris, David Moreau commence le violon à 5 ans. Il étudie avec Suzanne Gessner au CRR de paris puis entre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Boris Garlitsky en 2014. Il participe à de nombreuses master classes avec entre autres Pavel Vernikov, Stéphan Picard, Patrice Fontanarosa, Itamar Golan, Ivry Gitlis, Pamela Franck, Sadao Harada et prend part à beaucoup d’académies en Italie, Angleterre, Autriche.
Il se produit souvent en récital ou en concertos en France comme à l’étranger. En 2015 il est invité par Renaud Capuçon pour se produire en musique de chambre dans le cadre du Festival de Pâques d’Aix en Provence. En 2017 il est lauréat de la bourse Berthier, est sélectionné pour participer à l’Academie Seiji Ozawa en Suisse et se produit au Victoria Hall de Genève ainsi qu’à la Fondation Louis Vuitton à Paris. En septembre 2017 il intègre la « Barenboïm- Saïd Akademie » à Berlin dans la classe de Mihaela Martin et bénéficie des précieux conseils de Daniel Barenboim. 
Il joue un violon « Giovanni Francesco Pressanda » prêté par le « Fond Instrumental Français ».

Jérémie Moreau, né en 1999, commence le piano à 7 ans avec Françoise Ragon. Il fait également 7 ans de danse classique mais renonce finalement à cette discipline pour se consacrer à la musique. Parallèlement, il entre au CRR de Paris dans la classe d’Anne-Lise Gastaldi qui lui fait, entres autres, découvrir le répertoire contemporain pour piano à travers des compositeurs comme Guy Sacre ou Yves Dufourt. Il obtient son Prix de piano en juin 2014 et intègre le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris en septembre 2015 dans la classe de Denis Pascal. Après l’obtention de sa licence en juin 2018 et les félicitations du jury à l’unanimité, il intègre en septembre 2018, sur concours, la Saïd-Barenboïm Academy à Berlin dans la classe d’Andras Schiff. Il est régulièrement conseillé et guidé par Bruno Rigutto, suit des master-classes avec Jean-François Hesser (Académie de Villecroze), Yves Henri (Festival Chopin à Nohant), Marie-Joseph Jude (Académie Ravel), Jean-Marc Luisada et Daniel Barenboïm. En 2007 il a un premier prix à l’unanimité au concours UFAM, sera plusieurs fois lauréat du concours Vatelot, obtient en 2011 et 2012 un premier Prix au Concours Flame et remporte en 2018 le Concours des Virtuoses du cœur.
Jérémie se produit dans Les Concerts d’Esther, au Théâtre de Douai dans le cadre du XIe festival franco-polonais, au Festival Classique au Port de La Rochelle, à la Banque de France, aux Lisztomanias de Châteauroux, aux Pianissimes à Paris, au Festival Chopin à Bagatelle. Jérémie est invité en 2019 au Seoul Art Center et Aux Flâneries musicales de Reims avec son frère Edgar, violoncelliste.
Est paru en 2017 un double CD chez Soupirs Editions faisant paraître les Archives du Festival de Nohant dans lequel Jérémie joue les Scènes d’Enfants de R. Schumann ayant reçu le Choc Classica.


découvrez et écoutez les musiciens

Edgar Moreau dans l’Allegretto du Grand Concerto en sol majeur d’Offenbach

Raphaëlle et Edgar Moreau dans l’Allegro Vivace du quintette La Truite de Schubert

Jérémie Moreau dans le Klavierstück D.946 n°1 de Schubert
Jérémie et Edgar Moreau dans Après un rêve de Fauré

TARIFS & réservations
Tarifs
Tarif plein : 17 €
Tarif réduit : 12 € (étudiants, demandeurs d’emploi, adhérents des Amis des Concerts, habitants de la commune de Villefavard)
Gratuit pour les moins de 16 ans
Réservations
Par internet : ici
Par email : info@fermedevillefavard.com
Par téléphone : 05 55 60 29 32
Sur place 45 mn avant le concert