Mikrokosmos

chœur de chambre

Ferme de Villefavard

17 € plein tarif ; 12 € (étudiants, demandeurs d’emploi, adhérents des Amis des Concerts,habitants de la commune de Villefavard) ; Gratuit pour les moins de 16 ans


Mikrokosmos


musique vocale

Présentation

Figure de proue du renouveau choral hexagonal, Mikrokosmos propose depuis 30 ans une palette sonore a capella exceptionnelle, nourrie d’aventures artistiques peu communes. Il cultive l’audace avec des créations originales mariant influences et partenariats inédits et dissout ainsi les frontières entre les arts. Très coloré et délibérément débarrassé de toutes chapelles esthétiques, le répertoire de ce chœur se compose d’œuvres dénichées dans le monde entier.

Régulièrement invité à Villefavard, Mikrokosmos revient pour une double résidence d’enregistrement et de création. Pour le concert, il interprète des extraits de Chroniques des Peuples oubliés – corpus composé de chants du compositeur estonien Veljo Tormis – et quelques tableaux, en avant-première, de la nouvelle création intitulée Cortèges.


prOGRAMME MUSICAL
Programme sous réserve de modifications
Cortèges
Bruno Régnier (1958)
Les gueux (2020) création
texte de Pierre Gief
 
Ørjan Matre
Europa
texte de Pierre Gief
 
Bo Holten / Jan Sandström / Thomas Jennefelt / Philippe Hersant / John Pamintuan / Nicolas Bacri / Patrick Burgan / Jukka Linkola / Jaakko Mantyjärvi
LØve (2020)  création
texte de Virgile
Per Ekedahl
Giboulées  création
texte de Pierre Gief
 
Chroniques des Peuples oubliés
Veljo Tormis (1930-2017)
 
Lõpe, lõpe, põllukene / L’aube est levée
Lähme uuele eele! / Le repos de midi
Väljad karja käia / Moisson
Pulmasõit / Noces 
Rõntuskä III / Gloire au vin qui rend fou ! 
Kukku ja kukku / Un, deux trois, j’irai au bois
Mis teil tehaske / Carnet de bal
Oh, ma vanne poisike / Ah, pauvre de moi !
Lauliku lapsepõli / Berceuse bleue
Kuulmata kuskil  kumiseb kodu / Murmures silencieux

à propos des œuvres

Cortèges

Nouveau défi du Chœur Mikrokosmos, Cortèges convoque en 7 tableaux des sujets souvent graves et pour la plupart d’entre eux jamais traités par l’art choral : les exilés, l’environnement, les religions, la guerre mais aussi l’Europe. Chaque tableau évoque de manière poétique, ludique ou politique un sujet pouvant être traité à la scène sur le thème du cortège, de la procession ou de la manifestation.
Fidèle à sa politique de création, Mikrokosmos a passé 16 commandes pour un tableau féministe intitulé LØve et un véritable challenge pour les artistes venus du monde entier pour portraiturer une égérie en seulement 12 secondes. Au cœur de cette manifestation : Rosa Luxebourg, Camille Claudel, Rosa Parks, Simone Veil, Marylin Monroe, Frida Khalo, Louise Bourgeois… (Loïc Pierre)
Chroniques de Peuples oubliés

Les univers poétiques et archaïques, mélodiques et chamaniques de Veljo Tormis ont ciselé une grande partie de l’identité de Mikrokosmos qui promeut en France, depuis ses débuts, ce patrimoine choral estonien. […] Dès notre première rencontre, Veljo Tormis me suggère vivement d’adapter son œuvre « en français ». Avec bien trop d’aplomb et de certitudes, je lui réponds [à plusieurs reprises] que toute tentative de raconter ces histoires immortelles dans une autre langue que la sienne serait une erreur. Mais en 2009, une visite de l’Estonie m’ouvre les yeux. En sa joviale compagnie, mes convictions sont ébranlées. Je m’immerge au cœur de la culture estonienne. La puissance et la fertilité des racines de ce peuple m’envoûtent. Veljo Tormis se fait ici l’humble passeur de cette mémoire fragile. Je repars avec un singulier livre d’images et un irrésistible désir de transmission. La disparition de Veljo Tormis le 21 janvier 2017 fait tomber mes dernières certitudes. 
Se pose alors la question : comment traduire ces histoires immortelles tout en respectant dialectes et poésies ? Comment passer d’une couleur à une autre sans déformer la musicalité de la langue ? Faire sonner le français sans trahir la version originale ? Raconter fables et récits épiques avec la même humilité syntaxique ? Survient alors, par chance, la formidable rencontre avec le poète et plasticien sonore Pierre Gief. Maîtrisant tous les paramètres musicaux (Pierre Gief fut hauboïste), le rimeur invité comprend dès la première écoute qu’il ne peut proposer de traduction littérale ou de mot à mot besogneux. Les récits « en français » des peuples baltes seront ciselés autant dans les ors vocaux de la langue estonienne que dans ceux, tout aussi lumineux, de la poésie française. Une recherche opiniâtre de sons qui substitue sans les trahir les mots chatoyants de la poésie française aux longs colliers de voyelles colorées estoniennes. Travail virtuose et totalement inédit où l’on peut enfin entendre, comprendre et partager les rires et les plaintes de ce grand peuple chantant. (Loïc Pierre)


MIKROKOSMOS

Figure de proue du renouveau choral hexagonal, Mikrokosmos propose depuis 30 ans une palette sonore a capella exceptionnelle, nourrie d’aventures artistiques peu communes. Porté par une troupe de 40 chanteurs âgés de moins de 30 ans, auréolé de vingt prix internationaux et souvent sollicité par le cinéma, le « laboratoire choral » Mikrokosmos cultive l’audace avec des créations originales mariant influences et partenariats inédits et dissout par là même les frontières entre les arts. Ainsi, les arts plastiques et la danse hip-hop, le cinéma ou la vidéo, intimement mêlés au chant a capella, dressent un portrait singulier de l’art choral d’aujourd’hui. 

Très coloré et délibérément débarrassé de toutes chapelles esthétiques ankylosantes ou contraignantes, le répertoire de Mikrokosmos se compose d’œuvres dénichées dans le monde entier. Chaque année, des commandes sont passées à des compositeurs français ou étrangers. Avec Mikrokosmos la création repose toujours sur un collectif vivant et enthousiaste, au service d’un art choral en perpétuel renouvellement. 

En 2011, le chœur de solistes a créé Ombres vives, un ciné-concert original pour lequel les jeunes artistes prêtent leur chant et leurs voix parlées à des films amputés de leur bande-son. Pour cette post-synchronisation virtuose, ils sonorisent et bruitent à l’aide de 500 accessoires insolites les 40 films sélectionnés.

En 2014, suite à une résidence à la Meredith Monk House Foundation à New-York, Mikrokosmos propose Retour à la terre, un spectacle avec l’artiste américaine à l’occasion de ses 50 ans de carrière. 

En 2018, c’est avec le grand maitre taiko, Eitetsu Hayashi que les chanteurs poursuivent l’élaboration de Jumala, premier volet d’une tétralogie intitulée L’origine du Monde. Ce vaste projet fusionne toutes les tentatives menées depuis 30 ans par Mikrokosmos, qui invente ici une autre scénographie pour mieux plonger le public au cœur de la matière chorale.

Loïc Pierre

Fondateur et directeur artistique du Chœurde Chambre Mikrokosmos depuis 1989, Loïc Pierre est aussi metteur en scène, scénographe, compositeur et plasticien. Artiste pluriel et toujours en recherche d’originalité, son travail puise ses influences chez Sam Francis, Ariane Mnouchkine, Bob Wilson, Alfred Hitchcock ou Martin Scorsese. Toujours en recherche, il tente de s’affranchir du rituel immuable du concert pour proposer une autre cérémonie dans l’espoir d’inventer un théâtre choral au service d’un art choral d’aujourd’hui. Ses spectacles témoignent de cette fusion revendiquée : Tenebrae (2001 ) Ombres vives, une autre histoire du cinéma (2006), La nuit dévoilée (2013), Retour à la terre, sur des musiques de Meredith Monk (2014), Jumala (2016), Chroniques des peuples oubliés (2018) et Le jour m’étonne (2020).

 


découvrez et écoutez MIKROKOSMOS

Extrait de Cortège, spectacle en création

Mikrokosmos 2018 : une réflexion sur le Corps du Chœur
Jiv de Thierry Machuel

TARIFS & réservations
Tarifs
Tarif plein : 17 €
Tarif réduit : 12 € (étudiants, demandeurs d’emploi, adhérents des Amis des Concerts, habitants de la commune de Villefavard)
Gratuit pour les moins de 16 ans
Réservations
Par internet : ici
Par email : info@fermedevillefavard.com
Par téléphone : 05 55 60 29 32
Sur place 45 mn avant le concert