LE TEMPS RETROUVÉ…

AUTOUR D'EUGÈNE YSAŸE

Ferme de Villefavard

15 € plein tarif ; 10 € (étudiants, demandeurs d’emploi, adhérents aux amis des concerts, habitants de la commune de Villefavard) ; Gratuit pour les moins de 16 ans


LE TEMPS RETROUVÉ…

AUTOUR D’EUGÈNE YSAŸE


VIOLON & PIANO

DISTRIBUTION

Li-Kung KUO, violon
Cédric LOREL, piano


NOTE D’INTENTION

Une évocation de l’univers artistique du grand violoniste belge Eugène Ysaÿe, à travers quelques chefs‐d’oeuvre inspirés par son art incomparable. Entre style Art Nouveau et romantisme finissant, comme un retour à la Belle Epoque !

Un disque qui est une histoire de rencontres.

Entre trois compositeurs majeurs de la musique Française (Debussy, Chausson et Saint‐Saëns) qui, au delà de leurs différences – leurs divergences, parfois – en ressortent encore grandis, tant leur langage et esthétique sont riches et complémentaires.

Entre ces grandes figures et leur illustre contemporain (Eugène Ysaÿe), génial interprète et (re)créateur de plusieurs chefs‐d’oeuvre.

Entre un jeune violoniste fasciné par cette musique ensorcelante et désireux d’en percer les multiples secrets, venu de l’autre bout du monde pour étudier à Paris, et son professeur Devy Erlih qui fut pour lui le meilleur des guides.

Rencontre, enfin, entre deux interprètes passionnés et curieux, animés par la même exigence et dont la sensibilité sied à merveille à cette musique.


PROGRAMME MUSICAL

Claude Debussy
Sonate pour violon et piano

Ernest Chausson
Poème Op. 25

Camille Saint-Saëns
Sonate pour violon et piano N°1 Op. 75

Camille Saint-Saëns/ Eugène Ysaÿe
Caprice d’après l’Etude en forme de valse Op. 52 N°6


Li-kung kuo, violon

« Le concert a conquis l’auditoire… Li-Kung Kuo, par sa technique brillante et sa sensibilité musicale, a impressionné le public »
« Un duo de tout premier plan, dans un répertoire étonnant et détonnant qui a fait chavirer de bonheur les spectateurs…Pour tout dire, on s’est régalé ! »
« Li-Kung Kuo est un artiste complet qui allie une compréhension sensible et profonde des œuvres avec un naturel merveilleux. Et surtout, quel charme ! »

Li-Kung Kuo est d’origine Taïwanaise et réside à Paris. Très jeune il montre de grandes aptitudes pour la musique et notamment le violon. Il obtient le Diplôme de « Bachelor of Arts » à l’Université Soochow de Taïwan. Après ses études, il vient en France pour se perfectionner et est admis à l’Ecole Normale de Musique de Paris où il travaille avec Devy Erlih et Isabelle Flory. Il participe également à des Masterclass avec David Grimal, Evzen Rattay (Quatuor Talich), Christian Altenburger, Yossif Ivanov…
Il a remporté le Diplôme Supérieur de Concertiste à l’Ecole Normale de musique de Paris à l’unanimité, ainsi que le Diplôme d’exécution à l’unanimité avec les félicitations du Jury. Il est également lauréat du Concours Léopold Bellan et du Concours International Glazounov.
En tant que soliste, il donne une trentaine de concerts par an et s’est produit dans des séries de concerts à Paris et en province : Les Musicales du Jaur, festivals Musicatheme à Aix-les-Bains, L’Abbaye de La Lucerne d’Outremer, Les Arts à la Pointe, Jeunes Talents en Loudunais, Festival des Cimes de Val d’Isère, Festival de Gérardmer-Kichompré, Les Musicales de Croissy, les saisons musicales de Savigny-sur-Orge, de Paimpol, dArmentières, du Musée Mastaba 1, « Nausicaà », « Les Théophanies »…
En 2015, il est invité à jouer le concerto de Jean-Marie Leclair avec le Brahms chamber orchestra sous la direction de Nicolas Risler. La même année, il est sélectionné par le violoncelliste Jérôme Pernoo à l’occasion de l’inauguration du Centre de musique de chambre de Paris (« La nuit transfigurée » , série de 9 concerts Salle Cortot). Son premier album « Presencias », consacré à la musique espagnole, est sorti en décembre 2015 chez le label Hortus et a reçu d’excellentes critiques.
Passionné de musique de chambre, il a créé l’Ensemble Miro de Taïwan. En France, il forme un duo original violon-guitare qui s’est fait applaudir dans plusieurs festivals et qu’on a également pu découvrir dans « La Matinale culturelle » et « Génération jeunes interprètes » sur France Musique. Avec le pianiste Cédric Lorel, il aime parcourir un vaste répertoire, ayant notamment une prédilection pour les oeuvres rares ou méconnues de la musique française et germanique. Récemment, Li-Kung a reçu les félicitations du compositeur Éric Tanguy pour son interprétation de « Sonata breve ».

Visitez son site


cédric lorel, piano

Dès l’âge de treize ans, Cédric Lorel est reçu au CRR de Paris dans la classe de Billy Eidi, où il remporte trois premiers prix (piano, déchiffrage et formation musicale). En 1996, il entre au CNSM de Paris où il effectue durant sept années de brillantes études. Il obtient ainsi le Diplôme de Formation Supérieure en piano, musique de chambre et accompagnement, ainsi qu’un premier prix d’harmonie, et reçoit l’enseignement de professeurs renommés : Henri Barda, Christian Ivaldi, Jean Koerner, Jean-Claude Raynaud… Durant une dizaine d’années, il étudie également auprès de Lucienne Marino-Bloch (disciple de Lefébure et Michelangeli), qui lui prodigue de précieux conseils et encouragements. Par ailleurs, il participe fréquemment aux master classes de l’Académie de Flaine avec notamment Dominique Merlet et Pascal Devoyon.
Lauréat de plusieurs concours, il a eu très jeune l’occasion de se produire à la salle Gaveau, à la salle Cortot, à la Sorbonne, ainsi qu’au Staatsoper de Berlin, en solo ou avec orchestre. Il a également été invité à plusieurs reprises au Festival International de piano de la Roque d’Anthéron, dans le cadre des ensembles en résidence.
Musicien éclectique, il est amené à se produire dans différents domaines : danse, théâtre, opéra, comédie musicale – et il a déjà collaboré avec, entre autres, la Compagnie Colette Roumanoff, le cinéaste Dominique Delouche, l’actrice Fanny Ardant, le Chœur de Radio France, l’Orchestre de Paris… Depuis de nombreuses années, il se produit partout en France et à l’étranger en tant que pianiste du Quatuor Caliente, un des ensembles les plus en vue de la scène Nuevo Tango, avec lequel il a réalisé plusieurs albums remarqués. En 2014 est paru dans la collection Jeunes Solistes du Conservatoire de Paris un CD enregistré aux côtés de l’altiste Manuel Vioque-Judde, « Viola Reflections ». Figurent également parmi ses partenaires de prédilection les violonistes Li-Kung Kuo et Yuri Kuroda, les violoncellistes Valérie Aimard et Antonina Zharava, les sopranos Léa Hanrot et Daphné Touchais… Il s’est déjà rendu à plusieurs reprises à Taïwan pour des séries de concerts en duo, quintette avec piano ou soliste.
Cédric Lorel est particulièrement passionné par les domaines de l’accompagnement et de la musique de chambre, ainsi que par l’enseignement. Il a souvent travaillé comme accompagnateur pour d’importants stages estivaux (Nancy, Biarritz, Prades …) et auprès de l’Orchestre Français des Jeunes. Titulaire du Certificat d’Aptitude, il travaille actuellement à Paris au conservatoire Jean-Philippe Rameau (professeur d’accompagnement et lecture à vue), au conservatoire Maurice Ravel et au CNSMDP.

Visitez son site

 


vidéos

 

 

 

 

 


réservations
Par internet: ici
Par email : info@fermedevillefavard.com
Par téléphone : +33 (0)5 55 60 29 32
Sur place 45 mn avant le concert